Vous pouvez voir cet article en vidéo ou lire le texte en dessous.

María Eugenia Ignacia Agustina de Palafox-Portocarrero de Guzmán y Kirkpatrick, Marquise d’Ardales, Marquise de Moya, Comtesse de Teba, Comtesse de Montijo dite Eugénie de Montijo, naît le 5 mai 1826.

Sa mère,  Maria Manuella Kirkpatrick, 1794 / 1879) est la fille d'un expatrié écossais William Kirkpatrick qui devint Consul des Etats Unis à Malaga.

Son père, Don Cipriano de Palafox (1784 / 1839) était un noble espagnol.  fait Grand d’Espagne, c’est un « afrancesado », c’est-à-dire qu’il a épousé la cause napoléonienne durant le Premier Empire et élevé ses enfants dans le culte napoléonien.

Quelques jours avant la naissance d’Eugénie, la ville de Grenade fut secouée par un tremblement de terre. Tous les habitants alarmés couchèrent à la belle étoile et c’est sous une tente que la mère d’Eugénie accoucha.

Eugénie a une sœur  d’un an son aînée, María Francisca  (1825-1860), généralement connue sous le nom de "Paca",  qui épousa, en 1849, Jacobo Fitz-James Stuart, duc d’Alba. Elle mourut à l’âge de 35 ans laissant 3 enfants dont Eugénie s’occupera beaucoup.

En Espagne, à la mort de Ferdinand VII

 le 29 septembre 1833, sa fille Isabelle, qui n'a pas encore trois ans, est proclamée reine sous le nom d'Isabelle II.

Il s'ensuit une guerre civile entre les partisans de la jeune reine et les carlistes (conservateurs) qui refusaient qu’une femme accède au trône revendiquant celui-ci pour la branche aînée des Bourbons d'Espagne.

Les carlistes sont à l'origine de trois guerres civiles qui déchirèrent le XIXe siècle espagnol et marquèrent profondément le pays. C’est lors de la première guerre civile (1833 – 1840), que le père d’Eugénie envoie, en 1834,  sa femme et ses deux filles en France où il a quelques amis dont Prosper Mérimée et Stendhal.

A Paris, au couvent du Sacré-Cœur, elles reçurent une éducation traditionnelle de l'aristocratie catholique de l'époque. Stendhal leur enseigna l’histoire, Mérimée le français.

Le 31 décembre 1849, elle fit la connaissance de Louis Napoléon Bonaparte dans l'hôtel particulier deMathilde Bonaparte qui avait placé Eugénie aux côtés de son cousin, le futur Empereur. Dès leur rencontre celui qui n'est alors que "le Prince Président" est séduit.

Elle épousa Napoléon III le 29 janvier 1853, il a 45 ans, elle 23.

Eugénie est née un 5 mai, le même jour que le décès de Napoléon Bonaparte en 1821. Elle dira au soir de sa vie, « qu’auraient pensé les anciens d’un tel présage » ! Eugénie sera la dernière Impératrice des français.

Ayant survécu près d'un demi-siècle à son mari et à son fils unique, elle mourut le 11 juillet 1920 , à l’âge 94 ans au Palais de Liria à Madrid, résidence de son neveu le Duc d’Albe XVI.